Guillaume LISSY

Claix - Seyssins - Seyssinet-Pariset - Fontaine

Place des femmes: bas les masques

L'extrême droite prospère sur les peurs, les craintes, la crise économique mais aussi sur les erreurs, les manquements et les fautes des partis traditionnels. Sans juger les citoyens qui font le choix de porter leur voix vers ces partis, je milite pour que les élus, par leur exemplarité, par leur présence sur le terrain, par leur capacité d'explication, puissent contribuer à faire reculer ces ressentiments et redonnent la confiance perdue.

Dans le même état d'esprit, il est de notre devoir de montrer à chacun quel est le fond du projet politique qui est porté par les tenants de l'extrême droite. Vote de colère ou d'adhésion, vote sanction ou de conviction, il doit en tout cas être éclairé tant ses conséquences pourraient être lourdes pour notre société.

Plutôt que de ne diffuser que ma réponse, j'ai souhaité publier sur ce site en intégralité et sans montage, l'intervention pronnoncée par Mme Mireille d'ORNANO, députée Européenne, au conseil métropolitain, sur la place des femmes. Dénonçant une volonté de "casser l'ordre social" en faisant faire à des femmes des "métiers d'homme", la députée frontiste assume une vision de la société que je juge particulièrement retrograde. Ma réaction suit sur la vidéo.

Il me semble important de montrer ainsi, sans caricature et sans manipulation, la vision qui est celle d'un parti politique qui aspire aux plus hautes responsabilités et qui se dit aux portes du pouvoir.

Il me semble important de montrer ainsi qu'après les annonces sur la suppression des subventions aux planing familiaux, la remise en cause de l'IVG, les élus de cette organisation portent une vision de la femme cantonnée à des métiers de femmes, à son rôle de mère, d'educatrice et finalement à pas grand chose d'autre... 

Alors que les inégalités salariales et professionnelles restent particulièrement élevées; alors que la place des femmes en politique reste à faire, le rôle des élus et des responsables politiques est de porter l'égalité et de la rendre effective. L'engagement feministe ne doit pas seulement concerner les femmes mais tout un chacun. C'est en tout cas ce que je porte.  

Sans sectarisme, je tenais par cette vidéo à lever les masques de ceux qui prétendent défendre "les petits face aux puissants" et rappeler le danger de la regression sociale que l'extrême droite a toujours porté dans l'histoire.  Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas.

 


Conseil Métropolitain du 27 mai - Guillaume... par eluspasc

 

Points de vue

Fauconnière: Ecouter les craintes, ne pas jouer avec les peurs

17 Avr 2019

Un projet pour Seyssinet : du monde et des idées

01 Avr 2019

Un préau couvert au collège Marc sangnier

14 Mar 2019