Guillaume LISSY

Claix - Seyssins - Seyssinet-Pariset - Fontaine

Pour des primaires à gauche

je suis favorable à la tenue de primaires à gauche en vue de la désignation de notre candidat pour les prochaines élections présidentielles. Non seulement les Statuts du parti socialiste le permettent mais en plus ils nous y obligent. En 2011 quand nous avons établi les régles, l'une d'elle évoquait l'organisation de primaires citoyennes sans jamais souligner d'exception quant au président sortant. Je note du reste que le candidat François HOLLANDE avait estimé, à l'époque, que ce souffle démocratique devrait aussi s'appliquer au président sortant. Je crois au respect de la parole donnée, à l'exemplarité et au respect de la règle…

Ces primaires sont également une nécessité politique. dans un contexte économique, social et politique particulièrement difficile,  la gauche ne sera pas au second tour si elle part éclatée au 1er… Les dernières élections locales nous ont montré cela, fasse à une droite rassemblée et un FN fort, si on part divisé on perd. C'est clair. Il nous faut donc un candidat qui puisse rassembler et porter tout le monde. j'ai la faiblesse de penser qu'un candidat socialiste pourra le faire si notre parti renoue des liens et n'a plus peur d'aller sur des sujets qui sont des vrais marqueurs de gauche.

 

En revanche, je suis bien conscient des difficultés potentielles d'une telle organisation. le calendrier est délicat à gérer et chacun devra dévoiler rapidement ses intentions. Il faudra aussi compter sur une situation nationale plus apaisée. Si la France était de nouveau attaquée, il serait en effet difficile pour le chef de l'Etat d'aller sur les plateau télé pour débattre avec les autres candidats…

Points de vue

Un préau couvert au collège Marc sangnier

14 Mar 2019

Vous rendre des comptes

24 Déc 2018

subvention "IL" en toute transparence

20 Déc 2018